TAPS

TAPS > Agenda > Détails de l'événement
 

Détails de l'événement

Dikakanyo

Mise en scène Jean-François Duroure

Chorégraphie et interprétation
Diwélé Lubi

Lumière
Anne Raymond

Création musicale et bande son
Bawrin Tavaziva,

Costumes
Christine Clavier Walter

Après-coup Après-coup le jeudi 12 février 2015 à 20h30

Dikakanyo

Conversation with myself

2015
de Diwélé Lubi
Compagnie Matlosana, Strasbourg
TAPS SCALA
jeudi 12 février à 20h30 et vendredi 13 février 2015 à 20h30

D’origine sud-africaine, Diwélé Lubi est danseur, pédagogue et chorégraphe. Quinze ans après leur première rencontre à Johannesburg, il retrouve Jean-François Duroure, chorégraphe, pour aborder l’exercice exigeant du solo dans une création chorégraphique en hommage à Nelson Mandela.

Un hommage dansé à Nelson Mandela

L’idée du solo naît, pour Diwélé Lubi, avec l’envie de transmettre ses expériences humaines, d’amener une parole, à ses enfants, aux enfants d’Afrique du Sud, à sa famille, au spectateur d’ici, de France, d’Occident. L’envie de parler de soi, mais d’en parler par rapport à un référent, un guide : Nelson Mandela. Humblement, le danseur a voulu porter un regard sur son chemin de vie et rendre sur scène, par l’émotion et l’élan du corps, les messages, les paroles, les souffrances et les espoirs de ce grand homme que fut Mandela.


Diwélé Lubi, danseur, pédagogue et chorégraphe

Né dans un township (quartier réservé aux Noirs) du Transvaal, Diwélé Lubi s’est émancipé de son milieu social par l’art – la danse – certain que Madiba pût avoir guidé ses pas. Comme beaucoup de jeunes à cette époque, il s’est battu dans les rues pour l’abolissement de l’apartheid avant de trouver un engagement par le théâtre et la danse. A travers ses questionnements sur l’altérité, les métissages culturels et l’histoire du peuple noir, le danseur construit son propre langage corporel, entre l’enracinement et la puissance de la danse traditionnelle, et la qualité de mouvement et l’expressivité de la danse contemporaine. Un bel hommage à celui qui a libéré son pays natal, son peuple et qui lui a insufflé la soif de liberté.

 

Plan du site / RSS / Facebook / Twitter / Contact / billetterie : tél. 03 88 34 10 36, du mardi au vendredi de 13h30 à 17h30

Ville de Strasbourg

© 2010-2017 TAPS. Un théâtre dans la ville. Mentions légales