TAPS

TAPS > Agenda > Détails de l'événement
 

Détails de l'événement

Cabanes

Crédit photos R. Poenaru

Ma Cabane - Coproduction La Filature- Scène Nationale de Mulhouse

Cabane à sauvage - Avec le soutien de a Communauté de Communes de Bitche, de la Médiathèque Joseph Schaefer, de l’Espace René Cassin de Bitche, du Département de la Moselle dans le cadre Cabanes, festival de Moselle, du Parc Régional des Vosges du Nord, de la Ville de Strasbourg et de la Région Alsace. Sponsor : DS Smith

Conception Gaël Chaillat et Ramona Poenaru

Manipulation Gaël Chaillat Vidéo Ramona Poenaru Son Xavier Fassion Régie générale Philippe Lux


Cabanes

MA CABANE suivie de CABANE A SAUVAGE

Création 2013
D’après Walden ou la vie dans les bois de Henry David Thoreau
Compagnie Des Châteaux en l’air, Strasbourg
TAPS LAITERIE
mardi 2 février à 20h30, mercredi 3 février à 20h30, jeudi 4 février à 19h00 et vendredi 5 février 2016 à 20h30
acheter en ligne

à partir de 14 ans


Inspiré de Walden ou la vie dans les bois de Henry David Thoreau (1817-1862), Ma Cabane est un projet qui s’est construit tout au long d’ateliers menés avec des adolescents de Mulhouse et des environs, sous la direction du comédien et metteur en scène Gaël Chaillat et de Ramona Poenaru, artiste vidéaste.

Un moment de philosophie au théâtre

États-Unis d’Amérique, 1847. Henry David Thoreau se pose des questions sur les bouleversements que connait la société américaine, au moment de la révolution industrielle et de l’essor du capitalisme, et s’interroge sur son état d’Homme en tant qu’espèce. Tel Robinson Crusoé, l’auteur s’extrait de la société pour vivre dans les bois et tenter d’expérimenter une forme décélération en opposition avec l’accélération de l’Amérique. De quoi a-t-on réellement besoin pour vivre ? Comment satisfaire ces besoins essentiels par ses propres moyens ? Autant de questions qui trouvent un écho dans notre temps, après deux siècles d’intensification technologique qui ont profondément modifié notre environnement et notre manière de vivre en Occident.

Les adolescents ont enrichi leur pensée avec celle de Thoreau, ils ont dévoilé leurs doutes, leurs questionnements, leurs idéaux. À l’image de cette introspection, le public est, lui aussi, invité à réfléchir à son état d’Homme, à ses désirs et à ses rêves.

À mi-chemin entre théâtre et performance : un objet théâtral particulier

Une cabane mentale construite avec trois cent cinquante boîtes en carton qui s’érigent en un équilibre fragile. Les formes évoquent les créations humaines tout en offrant une surface de projection qui devient le support d’une narration vidéo, plus abstraite que figurative. Seule source d’éclairage, le vidéo-mapping laisse la lumière et la couleur composer avec l’architecture épurée des assemblages de cartons pour créer un monde virtuel, un espace de la pensée. Les mots d’adolescents et la pensée du philosophe, interprétée par le comédien et diffusée en voix off, se croisent, se répondent. Le spectateur traverse des tableaux sonores, par touches suggestives et glisse lentement vers une rêverie introspective.

Cabanes à sauvages

Un second moment après le spectacle, Cabanes à sauvages, vient questionner la friction entre le sauvage et le civilisé sous la forme d'une installation créée à partir du sensoriel et du matériau vidéo. Prolongeant le temps de la réflexion, le TAPS convie ensuite le public à une rencontre avec un invité après chaque représentation.

La compagnie Des Châteaux en l’air

La compagnie Des Châteaux en l’air est née de la rencontre de l’artiste plasticienne Ramona Poenaru et du comédien, metteur en scène et dramaturge Gaël Chaillat. Les deux artistes entament en 2012 le premier volet d’une série : Ma Cabane, un projet créé autour de la pensée d’Henry David Thoreau. À travers une série d’entretiens filmés et enregistrés, ils dressent le portrait d’une population choisie et construisent la scénographie du spectacle à partir de réflexions issues de ces entretiens.

 

Pour prolonger le temps de la réflexion, le TAPS convie le public à une rencontre avec un-e invité-e après chaque représentation.

Dans le sillon du projet CABANES, la compagnie Des Châteaux en l’air présente au Syndicat Potentiel à Strasbourg UNE CABANE EN VILLE, installation plastique ouverte au public et construite avec des boîtes en carton. Réalisée à partir de l’expérience menée par Ramona Poenaru et Gaël Chaillat en 2014 à Cluj-Napoca, en Roumanie, lors d’une résidence de création où ils ont recueilli des témoignages sonores, photo, vidéo de nombreuses personnes auxquelles ils posaient la question : « qu’est-ce que ta cabane ? », cette installation sera ponctuée de lectures, performances et découvertes artistiques.

 

Vernissage jeudi 21 janvier 2016 à 18h – Exposition du 22 jan. au 06 fev. (du mar. au sam. 15h-19h)

Syndicat Potentiel 13, rue des Couples – Strasbourg tel. 03 88 37 08 72

 

Plan du site / RSS / Facebook / Twitter / Contact / billetterie : tél. 03 88 34 10 36, du mardi au vendredi de 13h30 à 17h30

Ville de Strasbourg

© 2010-2017 TAPS. Un théâtre dans la ville. Mentions légales