TAPS

TAPS > Agenda > Détails de l'événement
 

Détails de l'événement

Erwin Motor, dévotion

Crédit photos : Jean-Louis Hess

Coproduction La Filature- Scène Nationale de Mulhouse, TAPS Théâtre Actuel et Public de Strasbourg.

* Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Techniques du Théâtre (Lyon)

Mise en scène Delphine Crubézy

Assistante à la mise en scène Sabine Lemler Avec Violaine-Marine Helmbold, Fred Cacheux, Philippe Cousin, Cécile Gheerbrant Dramaturgie Guillaume Clayssen Scénographie, décor Fabienne Delude Lumières Stéphane Wolffer Son Jérôme Création vidéo Laurence Barbier  Costumes Dominique Hardy


Après-coup« Après-coup » à l’issue de la représentation = rencontre et échanges avec l’équipe artistique du spectacle (ouverts au public – entrée libre) Après-coup le vendredi 26 février 2016 à 20h30

Erwin Motor, dévotion

Création 2015
de Magali Mougel
Editions Espaces 34
Compagnie Actémobazar, Strasbourg
TAPS SCALA
mardi 23 février à 20h30, mercredi 24 février à 20h30, jeudi 25 février à 19h00, vendredi 26 février à 20h30, samedi 27 février à 19h00 et dimanche 28 février 2016 à 17h00
acheter en ligne

à partir de 15 ans

 

Magali Mougel reprend les figures des Liaisons dangereuses de Laclos pour les placer dans une petite usine de sous-traitance automobile sur laquelle plane la menace de la délocalisation et du chômage. Erwin Motor, dévotion est coproduit par le TAPS.

Une histoire du travail aujourd’hui

À l’usine, dirigée par Madame Merteuil, Monsieur Tarzberg surveille ses ouvrières de très près et notamment la jeune Cécile Volanges, dévouée corps et à âme à son travail au détriment de sa vie personnelle et de son foyer. Magali Mougel relie son travail de dramaturge aux faits de société qui la touchent et qu’elle retranscrit dans une langue de théâtre riche, impulsive, musicale. Un "théâtre de la constatation sociale" en quelque sorte. La pièce traite ainsi des paradoxes de notre rapport au travail, entre aliénation et émancipation, entre dévotion et sacrifice, dans un monde dominé par l’industrie et la finance. Sans tomber dans la critique sociale mais afin de tenter de comprendre les mécaniques délirantes qui maintiennent coûte que coûte les ouvriers dans un état de dévotion absolue à leur travail, aussi aliénant soit-il.

Tragédie et fait divers

Erwin Motor, dévotion est une tragédie de notre temps dans sa forme et par le sujet traité. On retrouve cette unité de lieu, d’espace et d’action qui caractérise les tragédies classiques. Les personnages tentent de survivre mais avancent à leur perte. Au cœur d’une usine en pleine activité, ils semblent pourtant seuls au monde. L’intrigue se présente à la manière d’un fait divers survenant dans ce monde du travail que nous ne connaissons que trop bien et touchant des personnages qui pourraient faire partie de notre entourage. L’assemblage de ces deux registres, qui paraissent pour le moins opposés, les complète et les renforcent.

Cette création traduit la volonté de la compagnie Actémobazar, dirigée par Delphine Cruzéby, de rapprocher le théâtre de notre monde contemporain et d’amener le spectateur à se demander si nous ne sommes pas complices, voués à produire toujours plus, nous sacrifiant ainsi à la domination des supériorités humaines et économiques.

Magali Mougel, jeune auteure et dramaturge strasbourgeoise

Jeune auteure issue du département d’écriture de l’ENSATT, Magali Mougel enseigne à l’Université de Strasbourg dans le département des Arts du spectacle et anime des ateliers d’écriture en milieu rural et carcéral. Elle est également auteure associée au Troisième Bureau à Grenoble. Erwin Motor, dévotion a reçu la bourse d’aide à la création du Centre national du théâtre.

 

Plan du site / RSS / Facebook / Twitter / Contact / billetterie : tél. 03 88 34 10 36, du mardi au samedi de 13h30 à 17h30

Ville de Strasbourg

© 2010-2016 TAPS. Un théâtre dans la ville. Mentions légales