TAPS

TAPS > Agenda > Détails de l'événement
 

Détails de l'événement

Les lettres persanes

Crédit photos V. Puyraimond

Coproduction Comédie de l’Est (Centre Dramatique National de Colmar), résidence de création à Lilas en scène.

Adaptation et mise en scène Guillaume Clayssen

Avec Olav Benestvedt, Eram Sobhani, Floriane Comméléran, Hugo Dillon, Emmanuelle de Gasquet et Nicolas Laferrerie (musique)

Equipe technique : Séverine Thiébault (création costumes et scénographie), Boris Carré (création vidéo), Samuel Mazzotti (création son), Eric Heinrich (création lumière), Julien Crépin (direction technique), Claudia-Roussel Ortega (assistanat à la mise en scène) François Mouttapa (collaboration littéraire), Claire Marx (administration)

Après-coup« Après-coup » à l’issue de la représentation = rencontre et échanges avec l’équipe artistique du spectacle (ouverts au public – entrée libre) Après-coup le jeudi 12 mai 2016 à 19h00

Les lettres persanes

Création 2015
de Montesquieu
Compagnie Les Attentifs, Paris
TAPS SCALA
mardi 10 mai à 20h30, mercredi 11 mai à 20h30, jeudi 12 mai à 19h00 et vendredi 13 mai 2016 à 20h30
durée du spectacle : 1h45 maximum
acheter en ligne

à partir de 15 ans

 

La Compagnie des Attentifs confronte les points de vue d’Usbek et Rica, les principaux protagonistes des Lettres persanes de Montesquieu, à la vision d’un échantillon d’étrangers vivant en France aujourd’hui, dans un contexte social et politique en proie aux intolérances les plus diverses et les plus vives.

Une adaptation théâtrale et contemporaine du roman

Usbek et Rica, deux compatriotes originaires d’Orient, décident de quitter leur terre natale et la culture musulmane pour voyager en Europe et voir Paris. Dans les lettres adressées à leurs proches restés au pays, ils rapportent leur étonnement et le choc de leur découverte des mœurs de notre société occidentale. Lorsqu’on observe aujourd’hui encore le malaise profond qui subsiste entre les civilisations, leurs réticences à se connaître et se comprendre, le bilan ludique d’un monde en crise livré par Montesquieu au XVIIIsiècle, dénonçant de part et d’autre les valeurs hypocrites de l’Orient musulman et de l’Occident chrétien, se révèle être criant d’actualité.

Comique, tragique, pathétique, burlesque, satirique sont autant de registres qui traversent le texte de Montesquieu. Afin de faire sur scène ces multiples tonalités, le metteur en scène Guillaume Clayssen a pris le parti d’effacer le caractère épistolaire du roman au profit du dialogue verbal, face à face charnel et vivant entre les comédiens.

Roman des Lumières et théâtre documentaire

Dans son roman, Montesquieu donne la parole aux oubliés, aux humiliés, à toutes ces personnes rendues muettes et invisibles par une domination sociale très violente. Guillaume Clayssen a souhaité reprendre ce geste de comprendre et critiquer sa propre culture avec le point de vue de l’autre en construisant un travail documentaire qui révèle le regard que portent des étrangers sur la France où ils séjournent. À la forme littéraire se mêle la projection d’interviews de nos contemporains émigrés, soulignant les changements survenus depuis Montesquieu et dévoilant les invariants malheureux et scandaleux de notre histoire.

Montesquieu, penseur politique du XVIIIsiècle

Né en 1689 et mort en 1755, Charles Louis de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu, dit Montesquieu, est un philosophe et homme politique majeur de la France du XVIIIsiècle. Défenseur de la monarchie constitutionnelle, sa réflexion sur la séparation des pouvoirs, menée avec John Locke notamment et consignée dans De l’esprit des lois, a contribué à définir le principe des démocraties occidentales.

 

Plan du site / RSS / Facebook / Twitter / Contact / billetterie : tél. 03 88 34 10 36, du mardi au vendredi de 13h30 à 17h30

Ville de Strasbourg

© 2010-2017 TAPS. Un théâtre dans la ville. Mentions légales