TAPS

TAPS > Agenda > Détails de l'événement
 

Détails de l'événement

Une semaine de péché

Coproduction : Transversales Scène conventionnée de Verdun, Théâtre Ici et là Mancieulles, Cie du Jarnisy-Maison d’Elsa Jarny, Scènes et Territoires en Lorraine, CCAM Scène Nationale de Vandoeuvre-lès-Nancy, NEST CDN de Thionville
Avec le soutien de la DRAC Alsace- Champagne-Ardenne-Lorraine, de la Région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, du Conseil Départemental de Meurthe et Moselle, de la Ville de Nancy, de la Fondation d’Entreprise Syndex, de 7 ergonomie.

Adaptation et mise en scène
Sandrine Gironde et Jean-Marc Bourg

Avec Jean-Marc Bourg — Scénographie et Lumière Oliver Irthum
Musique et Son Jean-Léon Pallandre — Régie Jérôme Lehéricher et
David Gallaire — Collaboration artistique Anne-Margrit Leclerc

Après-coup« Après-coup » à l’issue de la représentation = rencontre et échanges avec l’équipe artistique du spectacle (ouverts au public – entrée libre) Après-coup le jeudi 10 novembre 2016 à 19h00

Une semaine de péché

création 2016
De Folke Fridell, traduction Philippe Bouquet
Éditions Plein Chant
Compagnie L’Escalier Nancy
TAPS LAITERIE
mardi 8 novembre à 20h30, mercredi 9 novembre à 20h30 et jeudi 10 novembre 2016 à 19h00
acheter en ligne

Sandrine Gironde, metteuse en scène attachée à la défense de toutes les formes poétiques et littéraires actuelles, et directrice du festival POEMA, propose une nouvelle adaptation théâtrale, celle du roman prolétaire et philosophique de l'auteur suédois Folke Fridell : Une Semaine de péché.

Quand un ouvrier ordinaire devient un personnage hors du commun

Konrad Johnson, alias matricule 403, décide de s'accorder une semaine de congé, une « semaine de création » pour créer, et surtout se créer lui-même. Alors qu'il s'interroge sur sa condition et les rapports sociaux qui le déterminent lui et les siens, ses adversaires se font de plus en plus nombreux au fil des jours. Amis, famille, voisins, camarades du syndicat, direction de l'entreprise, tous vont se liguer contre lui pour faire échouer son projet. « Il est bien plus difficile d'être un homme libre que d'être un esclave », disait Aimé Césaire...


Une invitation à réfléchir sur notre relation au travail

Construit autour de sept épisodes journaliers et d'un intermède nocturne, ce texte est plus que jamais d'actualité, dans un monde où la notion de travail est en perte de sens, sa place dans nos vies bousculée et remise en question.

 

Plan du site / RSS / Facebook / Twitter / Contact / billetterie : tél. 03 88 34 10 36, du mardi au vendredi de 13h30 à 17h30

Ville de Strasbourg

© 2010-2017 TAPS. Un théâtre dans la ville. Mentions légales